Le Syndrome Obstructif Respiratoire du Brachycéphale


Tous les chiens présentant un crâne raccourci et un nez écrasé peuvent être concernés par ce syndrome. Les lésions observées le plus fréquemment sont la sténose nasale, le voile du palais trop long et trop charnu. On observe chez ces patients une macroglossie et un pharynx très charnu mais ces structures ne peuvent pas faire l’objet d’un traitement. Dans les cas les plus avancés, des lésions comme l’éversion des ventricules laryngés et un collapsus laryngé sont également observés.Chez certains patients on peut diagnostiquer une hypoplasie trachéale ce qui assombrit le pronostic médical.



Quels chiens sont touchés par ce syndrome ?


Tous les chiens de morphotype brachycéphale avec notamment : Bouledogue français & anglais, Carlin &Boston, Cavalier King Charles,ShihTzu, pékinois … Certaines races de chat sont également touchées par ce syndrome.

Les symptômes

Ils sont isolés ou associés et apparaissent en général entre 4 et 24 mois d’âge :

•Ronflements, cornage, •Fatigabilité, intolérance à l’effort, •Crise de suffocation, cyanose, •Syncope, mort par asphyxie, •Salivations, dyspepsie, vomissements, maigreur voire cachexie.


Ce qu’il faut comprendre


Certains troubles digestifs sont directement associés à l’insuffisance respiratoire. Ils peuvent être améliorés par l’intervention sur les voies respiratoires mais nécessitent en cas de persistance après l’intervention une exploration plus poussée grâce à de nouveaux examens complémentaires.


Quelles solutions pour ces chiens insuffisants respiratoires ?


Hygiénique >par éviction des périodes de chaleur ou d’excitation, en évitant le surpoids, en limitant les efforts intenses, et en laissant la nourriture disponible à hauteur de tête. •Médical > il est possible de prescrire une corticothérapie pour limiter l’oedème secondaire, un psychotrope pour calmer le patient et de donner un traitement symptomatique des troubles digestifs. •Chirurgical Sténose nasale : plastie des ailerons nasaux, Voile du palais : palatoplastie (résection ou désépaississement), Ventricules éversés : excision ventriculaires, Troubles digestifs : gastropexie, En cas de collapsus sévère il est possible de réaliser une trachéostomie définitive avec plastie cutanée associée. C’est une procédure lourde et risquée et réservée aux cas très graves.


Ce qu’il faut retenir !


•Traiter ces animaux autour de l’âge de 1 an pour espérer le meilleur résultat et éviter les complications cardiaques graves, troubles digestifs irréversibles et un collapsus laryngé. •La chirurgie est toujours la même en première intention > Rhinoplastie et Palatoplastie. •La réussite est liée à la bonne gestion du péri-opératoire. •Tous ces chiens nécessitent une hospitalisation uniquement à la journée et doivent rentrer rapidement au calme chez leur propriétaire.


(source : Dr Larguier, clinique vétérinaire Benjamin Franklin)

26 Avenue du Président Franklin Roosevelt

56000 VANNES

Tél : 02 97 63 09 32

ROOSEVELT